Le règlement de la FTC sur Facebook comprendrait 20 ans de surveillance de la protection de la vie privée.

UNE OFFRE ENTRE Facebook et la Federal Trade Commission (FTC) des États-Unis risquent de voir le réseau social soumis à la surveillance de l’organisme pendant les 20 prochaines années.  

Un pacte entre les deux devrait être bientôt publié, une fois que l’organisme de surveillance conclura son enquête de longue haleine sur les pratiques de l’entreprise en ce qui concerne la protection des données. La FTC a dénoncé la violation par Facebook d’un accord de 2011 visant à préserver la confidentialité de toutes les données des utilisateurs. Au titre de cet accord, la compagnie a pris l’engagement d’obtenir la permission explicite des utilisateurs avant de communiquer leurs données à des tierces parties.

Toutefois, les derniers scandales concernant la société de conseil politique Cambridge Analytica et plusieurs autres organisations montrent que l’entreprise a enfreint cet accord en toute illégalité.

La FTC procède en ce moment à une enquête visant à vérifier si les pratiques de Facebook ont enfreint l’accord.

Au titre du règlement qui sera bientôt rendu public, Facebook risque aussi de se voir imposer une lourde amende ; l’entreprise a dernièrement alloué 3 milliards de dollars de ses bénéfices pour le règlement de la facture à payer.

En ce temps-là, Facebook a reconnu que la FTC pourrait réclamer jusqu’à 5 milliards de dollars – un montant sans précédent pour une société de technologie aux États-Unis – une fois son enquête achevée, qui dure depuis longtemps.

«Nous évaluons que les pertes dans cette affaire se situent entre 3 et 5 milliards de dollars», a indiqué l’entreprise. «Le problème demeure non réglé, et il n’y a aucune garantie quant au moment ou aux modalités de tout résultat final.»

D’après Reuters, cette entente entre Facebook et la FTC pourrait aussi comprendre des clauses de surveillance des activités du conseil d’administration de Facebook relativement à la mise en œuvre des politiques et pratiques en matière de protection des renseignements personnels. L’accord devrait aussi imposer à Facebook d’être plus attentif et agressif dans la surveillance des concepteurs d’applications tiers.

Facebook pourrait faire une annonce sur son accord avec la FTC au cours du mois prochain, d’après Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *